• SURPRISE pour PÂQUES

    Poème de Mao Haojan (8° siècle de notre ère)

                  

                       Aube de printemps

    Au printemps le sommeil ne cesse dès l'aurore

    Partout se font ouïr les gazouillis d'oiseaux

    La nuit s'achève enfin dans le souffle des eaux,

    Qui sait combien de fleurs seront tombées encore ?

    elf046


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :