• à nulle autre pareil

    pour  toi ma belle chérie

    tu m'es si précieuse

    ma SIMPLICIE

    que j'aime

     ton Amidoux ......

    & & & & & & & & & & & &

     

     

     


    2 commentaires
  • Ce beau ténèbreux , prince en exil ?
    Un des derniers romantiques?
    Le macho de service ?
    Mystère...
    et il nous répond


    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    Qui traîne sa vie aux quatre vents
    Qui rêve d'été et de printemps
    Lorsque vient l'automne et les tourments
    Mais c'est monotone, monotone
    De me supporter depuis si longtemps
    Et la même gueule et le même sang
    Coulant dans mes veines d'un même courant
    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    J'ai perdu mon cœur depuis longtemps
    Et qu'on me pardonne, me pardonne
    Si je ne sais plus que faire semblant
    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    J'ai brûlé mes ailes aux soleils brûlants
    J'ai fermé ma porte, oui qu'importe
    Pour cause de rêve ou de testament
    Si je me rappelle, me rappelle
    Que la vie fut belle de temps en temps
    Je ne saurai taire pour bien longtemps
    Ce que me coûtèrent ces beaux moments
    Mais y a rien à faire, rien à faire
    Car je sais trop bien qu'au premier tournant
    Au premier sourire, au premier bon vent
    Je retomberai dans le guet-apens
    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    Et j'aime la vie si je m'en défends
    Elle le sait bien cette poltronne
    Qui donne toujours et toujours reprend
    Et qu'on me pardonne, me pardonne
    Si je n'y crois plus que de temps en temps
    Je sais que personne, non personne
    N'a jamais su dire le chemin des vents
    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    Et je vais ma vie au gré des vents
    Je crie, je tempête et je tonne
    Puis je m'extasie au premier printemps
    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    Entre goût de vivre et goût du néant
    Entre Dieu et Diable, il faut voir comme
    Je plie, je succombe et je me repens
    Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
    Et je vais ma vie au gré des vents
    Et qu'on me pardonne, me pardonne
    Si je n'y crois plus que de temps en temps.
    Alain Barrière
     
     

    4 commentaires
  • POUR ETRE AU TOP....EN CHANTANT  en dansant avec mon Amidoux que j'aime de tout mon coeur , !On va faire les fous , se câliner...s'aimer quoi...pas toi?  Que si j'en suis sûre ....

    Comme le chante si bien GUY MONTAGNE

    "On va s'aimer, à toucher le ciel
    Se séparer, à brûler nos ailes
    Se retrouver comme les hirondelles
    On va s'aimer, tellement tu es belle
    On va jeter les clés d'la maison
    On va rêver à d'autres saisons
    On va quitter ces murs de prison
    On va s'aimer
    Sur une étoile, ou sur un oreiller
    Au fond d'un train, ou dans un vieux grenier
    Je veux découvrir ton visage où l'amour est né
    On va s'aimer
    Dans un avion, sur le pont d'un bateau
    On va s'aimer, à se brûler la peau
    Et s'envoler, toujours, toujours plus haut
    Où l'amour est beau oh oh oh oh oh
    On va s'aimer, aux marches des églises
    Se réchauffer au cœur des banquises
    Se murmurer toutes ces bêtises
    On va s'aimer, j'aime que tu dises
    On va partir au bout d'une île
    Pour découvrir l'habit fragile
    Se découvrir, amoureux encore
    On va s'aimer
    Sur une étoile, ou sur un oreiller
    Au fond d'un train, ou dans un vieux grenier
    Je veux découvrir ton visage où l'amour est né
    On va s'aimer
    Dans un avion, sur le pont d'un bateau
    On va s'aimer, à se brûler la peau
    Et s'envoler, toujours, toujours plus haut
    Où l'amour est beau
    On va s'aimer
    Sur une étoile, ou sur un oreiller
    Au fond d'un train, ou dans un vieux grenier
    Je veux découvrir ton visage où l'amour est né
    On va s'aimer
    Dans un avion, sur le pont d'un bateau
    On va s'aimer, à se brûler la peau
    Et s'envoler, toujours, toujours plus haut
    Où l'amour est beau
    On va s'aimer
    Je veux découvrir ton visage où l'amour est né
    On va s'aimer
    Dans un avion, sur le pont d'un bateau
    On va s'aimer, à se brûler la peau
    Et s'envoler, toujours, toujours plus haut
    Où l'amour est beau, oui
    On va s'aimer
    On va s'aimer
    On va s'aimer..."

    Voir en plus grand

     

    7 commentaires
  •  

    Un brin de nostalgie parce que mon "chéridoux" vient de partir...Je sais pas pourquoi cette chanson danse dans ma tête et je la chantonne....C'est vrai je l'aime beaucoup tout comme l'air et Souchon j'apprécie......Tu aimes toi?

    Le baiser

     Je chante un baiser
     Je chante un baiser osé
     Sur mes lèvres déposé
     Par une inconnue que j'ai croisée
     Je chante un baiser

     Marchant dans la brume
     Le cœur démoli par une
     Sur le chemin des dunes
     La plage de Malo Bray-Dunes

     La mer du Nord en hiver
     Sortait ses éléphants gris vert
     Des Adamo passaient bien couverts
     Donnant à la plage son caractère
     Naïf et sincère
     Le vent de Belgique
     Transportait de la musique
     Des flonflons à la française
     Des fancy-fair à la fraise

     Elle s'est avancée
     Rien n'avait été organisé
     Autour de moi elle a mis ses bras croisés
     Et ses yeux se sont fermés fermés

     Jugez ma fortune
     Sous l'écharpe les boucles brunes
     C'est vrai qu'en blonde j'ai des lacunes
     En blonde j'ai des lacunes

     Oh le grand air
     Tournez le vent la dune à l'envers
     Tournez le ciel et tournez la terre
     Tournez tournez le grand air
     La Belgique locale
     Envoyait son ambiance musicale
     De flonflons à la française
     De fancy-fair à la fraise

     Toi qui a mis
     Sur ma langue ta langue amie
     Et dans mon cœur un décalcomanie
     Marqué liberté liberté chérie
     Je donne des parts
     Pour ce moment délicieux hasard
     Adamo MC Solar
     Oh ! tous les milliards de dollars
     Le vent de Belgique
     Envoyait mélancolique
     Ses flonflons à la française
     De fancy-fair à la fraise

     Si tout est moyen
     Si la vie est un film de rien
     Ce passage-là était vraiment bien
     Ce passage-là était bien

     Elle est repartie
     Un air lassé de reine alanguie
     Sur la digue un petit point parti
     Dans l'audi de son mari
     Ah ! son mari

     Je chante un baiser
     Je chante un baiser osé
     Sur mes lèvres déposé

    AUREVOIR...bises de Simplicie


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique